En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Tous les articles (109)
  • Bienvenue dans le monde des eaux thermales européennes

    Par Administrateur LEGTA Jean-Monnet Vic en Bigorre, publié le lundi 29 mai 2017 16:37 - Mis à jour le lundi 29 mai 2017 16:37


    Européens au bord de l'eau !

    Axe fort de l'enseignement agricole, la coopération internationale est développée au Legtaf Jean-Monnet avec une quinzaine de pays par le biais des dispositifs tels que Leonardo, Erasmus ou comme le dernier en date, TWAS pour Thermal Waters and Spa. Le projet européen Eaux thermales et spas : patrimoines naturels et atouts du futur, aventure pédagogique tripartite entre la Slovaquie, la République tchèque et la France, avait fait l'objet d'une présentation dans l'établissement vicquois, en octobre 2016, lors de l'accueil des délégations par l'équipe des professeurs de la section européenne coordonnée par Francis Gachen autour de la direction, dont le proviseur Jérôme Jacques.

    Une nouvelle étape a été franchie avec le voyage d'élèves en Slovaquie, du 6 au 14 mars dernier, et l'accueil à Vic des partenaires tchèques de Trutnov, du 24 au 30 avril. «Les apprenants de Vic ont préparé et affiné leur programme d'étude concernant le thermalisme dans les montagnes européennes en se rendant tour à tour aux thermes de Barèges et à ceux de Cauterets. L'objectif de collecter des informations et des échantillons d'eau thermale en vu d'études scientifiques à venir a été atteint grâce à l'accueil amical et professionnel des directions de ces deux établissements pyrénéens». Le tri de ces données, la mise en ligne photographique de ces mêmes actions sur le groupe Facebook du projet, ayant été conduites localement et respectivement par les écoles partenaires.

    Carnet de bord

    Des 16 élèves et 3 enseignants de Jean-Monnet partis en Slovaquie dans l'établissement Liptovski Hradok (au nord du pays, dans le cadre montagnard des Hautes Tatras) : «Expérience dynamique de contacts européens riches de découvertes environnementales, scientifiques et linguistiques». Avec cette précision de Francis Gachen : grâce à l'utilisation de l'anglais in situ, chacun a pu mener en classe et sur le terrain des visites, les recherches liées et nécessaires au développement du projet TWAS. Intérêt supplémentaire : l'étude des forêts locales et l'utilisation du bois dans l'aménagement des stations thermales. À leur tour, lors de leur accueil par l'équipe vicquoise, les partenaires tchèques ont découvert les thermes de Bagnères, le spa d'Aquensis dont la cathédrale de bois a impressionné les jeunes. Les thermes de Cauterets et les Bains du rocher découverts sous une neige fine ayant été une escale très appréciée. Outre «un certain degré de technicité atteint lors des séances d'analyse scientifiques des échantillons d'eaux de 4 stations thermales européennes», une image et un commentaire plus ludique, sinon touristique : «à cette molécule H2O si précieuse, on ajouta du sel… afin de faire découvrir l'océan Atlantique aux partenaires tchèques. Un grand moment pour eux, une première que la plage de Saint-Jean-de-Luz et les vagues plus fortes de Biarritz ! Le tout sous un soleil basque radieux».

    Recueilli par J. P.
    Publié le 24/05/2017 à 03:48, Mis à jour le 24/05/2017 à 07:54

     

  • Village des alternatives à Jean monnet

    Par Administrateur LEGTA Jean-Monnet Vic en Bigorre, publié le lundi 29 mai 2017 16:35 - Mis à jour le lundi 29 mai 2017 16:35

  • Des techniciens en exercice au bord de l'échez

    Par Administrateur LEGTA Jean-Monnet Vic en Bigorre, publié le lundi 29 mai 2017 16:33 - Mis à jour le lundi 29 mai 2017 16:33


    La gestion de l'Echez est au programme des futurs techniciens de rivière.

    Ils arpentaient les bords de l'échez sous les regards vigilants de professionnels et d'examinateurs pour l'exercice terrain des futurs techniciens de rivière formés au CFPPA de Vic. Un groupe encadré par Patricia Lauzier, formatrice-coordonnatrice, responsable de la formation.

    La formation

    Elle existe depuis quinze ans. Elle a été entièrement revue il y a deux ans afin d'obtenir son inscription au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles), ce qui lui donne une reconnaissance sur tout le territoire. Elle est depuis accessible aux personnes pouvant justifier un niveau bac +2 (type BTS agricole ou scientifique). Après un parcours de formation de 6 mois, les candidats valident leurs connaissances par la présentation de leur rapport à l'oral, ainsi qu'une épreuve de terrain.

    Sur les bords de l'échez

    La promotion de 9 candidats, Mme Leboucher, MM. Belair, Bezombes, Gibrat, Labeguery, Lateberne, Muller, Souchard, Tintet, s'est retrouvée sur les bords de l'échez. Les candidats doivent prendre connaissance des lieux, repérer les travaux de protection de berge réalisés il y a deux ans et l'état général de ce secteur. Ils passent ensuite chacun devant un jury composé de professionnels et ils doivent proposer une analyse et un mode de gestion convenable sur ce site. Quelques commentaires entendus sur les embâcles, sur la renouée qui envahit les berges, sur les bancs de cailloux…

     

    Le jury

    MM. Germa, technicien de rivière sur l'Arros ; Labat, de la Cater 65 ; Astau et Bénis, techniciens au Syndicat mixte de gestion Adour et Affluents basé à Ju-Belloc.

    En attendant les résultats, il est déjà possible de s'inscrire au 05.62.31.82.00

    Janine Noguez
    Publié le 05/05/2017 à 03:49, Mis à jour le 05/05/2017 à 08:53

     

  • Formation Agricole

    Par Administrateur LEGTA Jean-Monnet Vic en Bigorre, publié le lundi 29 mai 2017 16:31 - Mis à jour le lundi 29 mai 2017 16:31

  • La Sonnante

    Par Administrateur LEGTA Jean-Monnet Vic en Bigorre, publié le lundi 29 mai 2017 16:28 - Mis à jour le lundi 29 mai 2017 16:28

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs